SUD éducation Gard-Lozère
L’école n’est pas une entreprise, l’éducation n’est pas une marchandise !

Syndicat inter-catégoriel de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche - Académie de Montpellier

Journée mondiale d’actions pour le Rojava : manifestation le samedi 2 novembre. RDV à 14h00 devant la Maison Carrée à Nîmes
Dans le cadre de la journée mondiale d’actions pour le Rojava, la CNT 30, SOLIDAIRES 30 et UCL 30 organisent une manifestation le samedi 2 novembre. RDV à 14h00 devant la Maison Carrée à Nîmes.
Article mis en ligne le 31 octobre 2019
logo imprimer

SOLIDARITÉ AVEC LE ROJAVA

Après une première offensive terrestre en janvier 2018 dans le nord de la Syrie, ces derniers jours, l’armée turque, profitant du désengagement opportun des Etats-Unis, relance son offensive dans la zone contrôlé par les forces kurdes et arabes de l’Administration Autonome du Nord et de l’Est de la Syrie.
Appuyée par des milices djihadistyes, cette attaque militaire a non seulement pour objectif d’asseoir l’influence du président turc, Recep Tayip Erdogan, dans la région mais aussi, et surtout, de mettre fin à l’alternative politique présente au Rojava.
Face à la mollesse de la réaction des dirigeants des pays occidentaux (et à leur complicité), Erdogan n’hésite pas à utiliser les centaines de milliers de réfugié.es présent.es en Turquie en menaçant l’Union européenne de leur ouvrir le passage vers l’ouest.
Les forces révolutionnaires kurdes et arabes ont été, et sont toujours, en première ligne contre tous les fascismes, tous les régimes autoritaires de la région : Etat islamique, gouvernements syriens ou turcs...
En plus de mener ce combat pour la démocratisation de la région, l’Administration Autonome du Nord et de l’Est de la Syrie a proposé et mis en oeuvre un système politique émancipateur et révolutionnaire, basé sur le respect de la diversité culturelle et religieuse, la démocratie directe, le féminisme, l’écologie. Ces valeurs et principes sont les nôtres.
Les puissances impérialistes ont une attitude cynique et ambiguë, dans le sens où elles ne peuvent que soutenir la courageuse et opiniâtre lutte des kurdes contre Daesh, mais elles craignent aussi les expérimentations sociétales révolutionnaires qui émergent au Rojava.
La Turquie justifie son geste en accusant les kurdes de « terrorisme ». Mais elle n’a par contre aucun scrupule à travailler avec des milices islamistes fondamentalistes pour les attaques au sol au Rojava…Au même titre que certains groupes industriels occidentaux qui n’hésitent pas à fournir armes, infrastructures ou à passer des accords marchands avec d’autres groupes fondamentalistes, sous la complaisance de nos gouvernements. Le capitalisme n’a pas de frontière !
Nos camarades kurdes ont besoin d’entendre qu’elles et ils ne sont pas seul.es !
BIJI KURDISTAN !
Pour le droit des peuples à l’autodétermination, pour la solidarité internationale.
RDV samedi 02 novembre à 14h00 devant la maison carrée (Nîmes)
A l’appel de : CNT 30, SOLIDAIRES 30, UCL 30




pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2017-2019 © SUD éducation Gard-Lozère - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39