SUD éducation Gard-Lozère
L’école n’est pas une entreprise, l’éducation n’est pas une marchandise !

Syndicat inter-catégoriel de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche - Académie de Montpellier

Mobilisations et grève les 11, 14, 15, 16 janvier : l’heure est à la grève reconductible !
En dépit de la poursuite d’un mouvement interprofessionnel d’une ampleur inédite, ce gouvernement au service des capitalistes s’entête à maintenir son projet de réforme des retraites par points. Les maigres concessions faites à certains secteurs sont à mettre au crédit de la lutte et des grévistes, mais ne nous y trompons pas : ce que revendiquent les grévistes, c’est bien le retrait du projet de réforme.
Article mis en ligne le 6 janvier 2020
dernière modification le 15 janvier 2020
logo imprimer

LES RENDEZ-VOUS DE LUTTE

Voici les différentes actions prévues dans le Gard ✊

⏩ Mercredi 15 janvier⏪
✅ Tractage et action à définir à Nîmes
✅ action interprofessionnelle & matinale à Bagnols sur Cèze

⏩ Jeudi 16 janvier ⏪
✅AG des grévistes de l’éducation à définir à Nîmes
✅ 10h manifestation à Alès : sous-préfecture
Bagnols sur Cèze / BLACK THURSDAY : 7h30 rassemblement devant le lycée site BLUM / tout le monde en noir ( collège G. Philippe) / 9h AG salle des profs / site BLUM / 10h30 manifestation interprofessionnelle à Bagnols sur Cèze au monument aux morts
14h30 Manifestation interprofessionnelle, départ des jardins de la fontaine à Nîmes
✅ 17h AG à la bourse du travail à Alès

https://www.sudeducation.org/Mobilisations-et-greve-les-11-14-15-16-janvier-l-heure-est-a-la-greve.html

En dépit de la poursuite d’un mouvement interprofessionnel d’une ampleur inédite, ce gouvernement au service des capitalistes s’entête à maintenir son projet de réforme des retraites par points. Les maigres concessions faites à certains secteurs sont à mettre au crédit de la lutte et des grévistes, mais ne nous y trompons pas : ce que revendiquent les grévistes, c’est bien le retrait du projet de réforme.

Dans notre secteur, le ministre a tenté de diviser les personnels en promettant d’illusoires revalorisations. Mais ce qu’ont retenu les personnels, c’est avant tout que le ministre promet de nouvelles attaques contre les statuts et les droits des personnels (congés, missions, temps de travail).

Le gouvernement a perdu son pari de la “trêve de Noël”. La mobilisation a bel et bien continué de plus belle hier jeudi 9 janvier, et notamment dans le secteur de l’éducation où une majorité de personnel était en grève. Comme Juppé en 1995, le gouvernement veut apparaître comme “droit dans ses bottes”. Faisons-le plier !
Dans le cadre de l’appel de l’intersyndicale interprofessionnelle FO, FSU, CGT, Solidaires, SUD éducation appelle les personnels à participer massivement aux prochaines journées de mobilisations et de grève des 11, 14, 15 et 16 janvier.

Cette succession de dates doit permettre aux personnels de s’en emparer massivement pour, dès lundi, voter en AG la grève et sa reconduction, et ce jusqu’au retrait du projet de loi.




pucePlan du site puceContact puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2017-2020 © SUD éducation Gard-Lozère - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.39